Master spécialisé en Science and Technology Studies

...

Science, Technologie et Société : co-diplomation avec l'Université de Maastricht en collaboration avec le réseau ESST

L'Université de Liège, en association avec l'Université de Maastricht, propose un master en Science Politique à finalité spécialisée en Science, Technologie et Société. Les cours seront dispensés en français à Liège la première année et en anglais à Maastricht la deuxième année, le mémoire se faisant avec un superviseur de Liège. A l’issue des deux ans, l’étudiant(e) reçoit deux diplômes : un master en Science Politique à finalité spécialisée en Science, Technologie et Société de l’ULg et un master in European Studies of Society, Science and Technology de l’UM).

Contexte

Les controverses environnementales, le développement contesté des innovations technologiques ou encore les risques sanitaires nous montrent à quel point nos sociétés modernes sont aujourd’hui dépendantes des sciences et des technologies. Quels sont les enjeux sociaux et politiques associés à leurs développements ? Il est fréquent sur des problématiques aussi brûlantes que celles du développement des OGM, des ondes électromagnétiques, du changement climatique, des drones, de l'énergie nucléaire, des nanotechnologies, de l’impression 3D ou encore du clonage de faire face à des prises de position diversifiées voire contradictoires même au sein des milieux scientifiques et politiques. Est-il possible de jeter un regard réaliste et objectif sur les pratiques scientifiques et industrielles ? Comment les sciences et les technologies transforment-elles nos modes de vie, les relations de pouvoir, nos identités et nos imaginaires ? En matière de gouvernance, quelle place joue et comment s'exerce l'expertise scientifique en matière de prise de décision des autorités publiques ? Les enjeux techniques sont-ils également des enjeux démocratiques ? Peut-on imaginer d'étendre au développement technologique une démarche démocratique et participative ? Voici quelques questions qui sont au cœur de ce master.

Objectifs

Le master proposé est ouvert aux étudiants soucieux - à partir de leurs propres formations (science politique, sociologie, anthropologie, philosophie, communication, histoire, sciences et techniques, sciences de la vie, ingénieur civil et industriel…) - de développer une approche critique du fonctionnement et des conséquences de l'activité scientifique, technologique et industrielle contemporaine. Ancré dans un département de Sciences Politique, ce master a une visée interdisciplinaire et il mobilise les enseignements de diverses disciplines telles que la philosophie, l'anthropologie, la science politique, les études de l'innovation et du risque, la sociologie, l'histoire, l’économie politique etc. Cette approche interdisciplinaire se justifie dans la mesure où le changement technologique n'est pas seulement une affaire technique et d'ingénierie, mais est également le résultat de choix politiques, économiques et culturels qui reflètent des choix de société.

Les compétences acquises à l'issue de la formation permettront à l’étudiant(e) de :

• Acquérir des outils de compréhension critique des interactions entre décideurs politiques, scientifiques et industriels, et acteurs sociétaux (société civile, citoyens) ;

• Se rendre capable de suivre et décrire des trajectoires scientifiques et d'innovations ainsi que les politiques publiques qui s’y rapportent ;

• Repérer et anticiper les conditions de leurs mises en œuvre, mais également des effets et conséquences qu'elles ont dans la société ;

• Se donner les moyens théoriques et méthodologiques d'étudier le fonctionnement de laboratoires scientifiques ou industriels, ainsi que leurs produits ;

• Analyser et suivre l'évolution de controverses scientifiques et techniques ainsi que repérer les alternatives technologiques possibles ;

• Penser latéralement et à travers les frontières disciplinaires classiques pour devenir des « généralistes spécialisés » ;

• Développer sa capacité d’adaptation à un environnement international.

Organisation

La formation proposée est réalisée à la fois en français et en anglais. Les étudiants suivront un cursus en français à l'ULg en première année et un cursus en anglais à l'université de Maastricht en seconde année. Le mémoire s’écrit en anglais et est supervisé par un académique ou un scientifique définitif de l’ULg.

2... voire 3 diplômes à la clé !

En outre, étant donné que l'Université de Maastricht partenaire de ce programme est accréditée au sein du programme européen ESST (European Inter-University Association on Society, Science and Technology - http://esst.eu/programme), l'étudiant ayant réussi son master aura la possibilité de présenter à nouveau son mémoire à la mi-octobre à un évaluateur européen. S'il satisfait aux exigences de l'ESST, il obtiendra un troisième diplôme : "Society, Science and Technology in Europe" (60 crédits). Une opportunité idéale de valoriser d'une manière supplémentaire son travail de fin d'année et d'intégrer un réseau international !

Débouchés professionnels

Outres les carrières scientifiques et académiques associées à la réalisation d'un doctorat ou de recherches contractuelles, la formation permet de préparer le futur candidat à postuler au sein de Ministères (Environnement, Transport, Economie et Innovation, Technologies Nouvelles, Santé, Aménagement du Territoire, etc), d'Agences gouvernementales (Agence wallonne de l’Entreprise et l’Innovation, KCE, ONDRAF, Agence wallonne de l’Air et du Climat, Société Wallonne des Eaux, Institut Wallon pour l’Evaluation, la Prospective et la Statistique, etc), d’Agences développement économique (SPI, etc) d'entreprises (Google, Microsoft, Electrabel, Lampiris, Materialize, Elia, Tecteo, Proximus, Mithra, etc), de fédérations d’entreprises et d’industries (Agoria, Essenscia, etc), de bureaux de consultances (Technopolis Group, etc) ou encore d'organisations nongouvernementales (Inter-Environnement Wallonie, Test-Achats, WWF, Greenpeace, etc).

 

Contact : Dr. Pierre Delvenne, Chercheur qualifié FNRS au Département de Science Politique,
04/3663102. Pierre.delvenne@ulg.ac.be