Présentation

Depuis sa création en 1995, le centre de recherches Spiral de l'Université de Liège a développé un champ d'expertise unique en matière de gestion des risques et d'analyse et d'évaluation des politiques publiques. La recherche menée au sein du laboratoire est sous-tendue par une réflexion globale sur la gouvernance, particulièrement dans des contextes d'incertitude scientifique et d'innovation technologique.

Ses activités sont regroupées autour de quatre pôles stratégiques :

  • Pôle « risque et gouvernance »
  • Pôle « science, technologie et société »
  • Pôle « administration et politiques publiques »
  • Pôle « développements méthodologiques »

Le Spiral est un service de recherche universitaire qui se caractérise par une approche interdisciplinaire forte. Les collaborateurs proviennent d'horizons disciplinaires différents (sciences politique, sociale, administrative, juridique, de la communication, environnementales appliquées, analyse du discours, criminologie, anthropologie, déontologie, philosophie politique). Le savoir-faire du Spiral repose sur la maîtrise d'un large éventail d'outils d'investigation et de méthodologies qualitatives et participatives, mises en œuvre dans une perspective d'évaluation et d'aide à la prise de décision. Cette diversité scientifique nous permet d'apporter une grande valeur ajoutée dans la conduite des recherches et des consultations qui nous sont confiées tant au niveau local, régional, européen qu'international. Le centre de recherche Spiral et ses membres sont avant tout engagés au service de la collectivité.

Le Spiral est sous la direction de Prof. Dr. Catherine Fallon.

Présentation des quatre pôles du Spiral

Pôle « risque et gouvernance » sous la supervision de Pierre Ozer et Catherine Fallon

Les activités de recherche et d'expertise portent sur la perception sociale des risques, les politiques publiques des risques (OGM, traitement des déchets radioactifs, sécurité de la chaîne alimentaire, nanotechnologies), la gestion de risques environnementaux, la planification d'urgence et la gestion de crise, mais aussi sur la gestion et la résolution de conflits (siting conflicts : antennes GSM, sites d'enfouissement de déchets, éoliennes). Le pôle est également impliqué dans la programmation d'un Certificat interuniversitaire en planification d'urgence (http://www.planicom.be/) à l'attention de professionnels de la planification d'urgence et de gestion de crise.

Pôle « science, technologie et société » sous la supervision de Pierre Delvenne

Ce groupe de recherche développe une expertise en matière de géo- et technopolitique des ressources, de la distribution et de la gestion de l'innovation technologique. Les travaux de ce pôle portent sur l'évaluation des choix technologiques (nanotechnologies, carte d'identité électronique, biotechnologies, surveillance), les régimes modernes de science et d'innovation en Europe et en Amérique latine, les questions alimentaires (nourriture fonctionnelle, alicaments) et le rôle de la science, la technologie et l'innovation pour le développement (propriété intellectuelle, régulation internationale, transfert technologique, technologies sociales).

Pôle « administration et politiques publiques » sous la supervision de Catherine Fallon

Cette équipe multidisciplinaire a le souci de développer une expertise pointue, tant empirique que théorique, dans l'analyse et l'évaluation des affaires publiques. Actuellement, les axes principaux sont : l'analyse comparative de l'action publique ; les modèles intégrés de l'évaluation des politiques publiques ; la transformation de l'administration publique en Région wallonne et les questions relatives aux positionnement de l'administration publique face aux risques émergents et aux innovations technologiques. La démarche est résolument interdisciplinaire, associant au mieux les approches spécifiques à la science administrative aux modèles mobilisés pour l'analyse et l'évaluation des politiques.Le pôle est également impliqué dans la programmation d'un Certificat interuniversitaire en évaluation des politiques publiques, à l'attention de professionnels de l'action publique.

Pôle « développements méthodologiques » sous la supervision de Martin Erpicum

La recherche développée par le Spiral s'inscrit dans une réflexion méthodologique transversale sur la participation et ses outils. Qu'il s'agisse de groupes focalisés, de méthodes Delphi, d'ateliers scénarios, de jurys de citoyens ou encore de conférences de consensus, les dispositifs qui associent décideurs, experts et personnes ordinaires demandent la mise en œuvre de techniques spécifiques, toujours réadaptées à la situation et à la problématique investiguée. C'est dans ce cadre que le pôle « méthodologie » développe un projet de modélisation d'outils participatifs assistés par informatique — particulièrement, le logiciel Mesydel, qui automatise et facilite (en en diminuant les coûts et en augmentant le taux de participation) la mise en place d'une enquête selon la technique du Delphi.